AuteurÉtudes Digitales - web

Appel à contribution pour le prochain numéro : CAPTURES, GESTES, INTERFACES. LA SURVEILLANCE COMME PERFORMANCE D’ECRAN

A

Dossier coordonné par Olivier AÏM Calendrier de l’appel à contributions pour le numéro 13 de la revue Etudes Digitales : Envoi des propositions sous la forme d’un résumé de 5000 signes avant le 30 avril, àetudes.digitales.soumissions@gmx.frAvis du comité éditorial sera donné pour le 15 mai,Envoi des textes complets pour le 31/07/2022 pour une évaluation en double aveugle.Publication en 2022...

« L’intelligence artificielle, une géopolitique des fantasmes »

«

Charles Thibout est chercheur à l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris) et enseignant à l’université Paris-Diderot – Paris 7. Il est notamment l’auteur de plusieurs chapitres d’ouvrages à paraître, dont « International Violence » (en collaboration avec K. E. Bitar) dans B. Badie, D. Berg-Schlosser et L. Morlino, Handbook of Political Science. La compétition internationale...

« Technochamanisme et les mutations de l’imaginaire mystique contemporaine »

«

Carlo Eduardo Souza Aguiar, docteur en sociologie à l’université Sorbonne-ParisCité. Enseignant-chercheur en philosophie de la technologie à la faculté Paulus de technologie et communication, São Paulo, Brésil. Les nouveaux imaginaires du numérique, qu’on peut désigner sous le terme de technochamanisme, se caractérisent par un mysticisme immanent en quête de reconnexion avec la nature par le...

« Le grand entretien avec Maurizio Ferraris »

«

Jacques Athanase Gilbert est professeur de littérature générale à l’université de Nantes et historien des idées et des représentations. Son travail est consacré aux questions de la mimèsis, de la représentation et de l’immersion. Il s’intéresse également à l’évolution des modalités du texte en régime digital. Maurizio Ferraris, philosophe italien de l’université de Turin, est le fondateur du...

« Les techniques de gestion du temps dans les architectures de flux »

«

Christian Fauré est directeur associé. Il dispose d’une expérience éprouvée dans le domaine des technologies de l’information et de l’industrie des services. Ses compétences en processus d’affaires, logiciels d’entreprise, commerce électronique, architecture d’entreprise et méthodologies sont reconnues. Professionnel de recherche de haut niveau, il est titulaire d’un MBA en Management (Sorbonne...

« Le communisme réalisé »

«

Notre époque connaitrait « la société la plus proche du communisme que l’histoire ait jamais connue ». Cette thèse peut paraître paradoxale à l’heure où la concentration des richesses parvient à un niveau rarement atteint. L’article s’essaie à penser les formes ontologique et sémiotique d’une société liquéfiée et d’une nouvelle forme de capital « documédial », qui transforme les marchandises en...

« Religiosité de l’Internet vietnamien. @ de l’origine de la technique en Occident à la croyance contemporaine en TIC et en le numérique au Vietnam »

«

Anh Ngoc Hoang, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université catholique de l’Ouest (UCO), mène un examen critique d’un certain nombre de transformations sociétales contemporaines, vietnamiennes et françaises, liées aux dispositifs numériques. Ses travaux récents questionnent l’approche communicationnelle sous un angle épistémologique. Cette étude met en...

N°4 : Immersion

N

En hommage à Paul Virilio “L’espace-temps de la représentation opto-électonique du monde, n’est plus celui des dimensions physiques de la géométrie, la profondeur n’est plus celle de l’horizon visuel, ni celle du point de fuite de la perspective, mais celle uniquement de la grandeur primitive de la vitesse, la grandeur de ce nouveau vide (vide du vide) qui remplace désormais toute étendue, toute...

« Topologies de l’immersion »

«

Laurent Lescop est architecte, docteur, HDR et enseignant-chercheur à l’École nationale supérieure d’architecture de Nantes. Son enseignement et ses recherches portent sur la conception narrative, les dispositifs immersifs et la réalisation d’environnements en 360°. Il anime de nombreux ateliers dans l’océan Indien, en Colombie, en Russie et en Europe sur les utilisations innovantes de la 3D...

« L’immersion des dispositifs artistiques nomades vue par la philosophie de la perception-action »

«

Bruno Trentini est maître de conférences à l’université de Lorraine en théorie des arts plastiques, il est membre du GDR ESARS (esthétique, arts et sciences) et directeur de la revue Proteus, cahiers des théories de l’art. Il s’intéresse aux questions du sublime dans l’art contemporain ainsi qu’aux œuvres immersives et interactives et plus généralement à l’épistémologie de l’esthétique. L’article...

« Le paradoxe de l’immersion sensorielle »

«

Yan Breuleux est professeur à l’École des arts numériques, de l’animation et du design (NAD-UQAC) et praticien dans le domaine de la musique visuelle pour des dispositifs immersifs. Depuis une vingtaine d’années, il collabore avec des compositeurs pour la réalisation de pièces multi-écrans, panoramiques et « FullDome ». Inscrit dans une perspective de recherche-création, cet article vise à...

« Chamanisme, avatars et immersion. Des processus et des relations »

«

Anne Dubos est docteur en anthropologie et artiste trans-média. Sa recherche porte sur l’esthétique indienne, ainsi que des dispositifs expérimentaux pour le théâtre et la danse. Elle interroge l’émergence de théories sur la perception, le mouvement et la cognition. Elle a fondé la compagnie Little Heart Movement. En France comme en Inde, elle organise des ateliers transdisciplinaires. L’article...

« Prolégomènes à des infrastructures intellectives pour l’édition numérique scientifique »

«

Jean-Max Noyer, professeur émérite des universités (Toulon) et consultant, est chercheur associé au laboratoire Paragraphe, université Paris 8, Vincennes, Saint-Denis. Il codirige les collections « Intellectual Technologies » et « Territoires Numériques ». Il est cofondateur des archives ouvertes SIC et a fondé la revue Solaris. Il travaille sur les transformations anthropo-techniques. Le...

« Être robot. Immersion cyborg avec Bill Vorn »

«

Jean-Paul Fourmentraux, docteur en sociologie et habilité à diriger des recherches doctorales, est professeur des universités en arts et humanités numériques à AixMarseille Université. Il est également membre du laboratoire d’études en sciences des arts (LESA, Aix-Marseille Université) et chercheur associé à l’École des hautes études en sciences sociales de Paris au Centre Norbert Elias (UMR-CNRS...

« L’intelligence collective, entre le pharmakon de la collaboration et l’émancipation promise par la coopération »

«

Philippe Béraud, docteur en économie, est économiste et titulaire de l’habilité à diriger des recherches. Il est responsable des programmes de spécialité en ingénieried’affaires et en réseaux/finances à Télécom Bretagne. Ses travaux de recherche portent sur l’économie des industries de réseau et sur l’économie du développement. Il est également membre de l’ERUDIT et de l’ISMEA. L’article rend...

Postface – Vers des humanités, tout simplement ?

P

Nous le savions déjà et les textes qui précèdent en constituent autant de preuves : le digital est omniprésent, dans toutes les sphères sociales et économiques, de l’art à l’industrie en passant par les loisirs et les études, sans oublier la santé, la mobilité ou les médias. Autrement dit, tous les aspects de la société soutenus par des phénomènes communicationnels, informationnels ou...

N°3: Variations digitales et transformation du milieu.

N

Variation, varia, variété Aujourd’hui, l’expression latine ne varietur fait difficilement sens. Autrefois le « afin qu’il ne soit rien changé » était accepté comme marque d’authenticité. Cette expression garantissait et protégeait le souhait et la volonté même de l’auteur ou encore elle marquait le moment définitif du texte, celui à partir duquel, le travail d’écriture et...

Prolégomènes à un manifeste des études digitales

P

Les « études digitales » ne peuvent pas se contenter de rester aux marges de l’université traditionnelle. Comme nom pour la théorie stieglerienne de l’« organologie générale », elles sont un paradigme pour la réinvention des humanités – ainsi que celle de l’université. En tant que l’étude des rapports entre les techniques, les conventions culturelles qui gouvernent leur adoption, et les hommes...

Pour une définition de l’éditorialisation

P

Cet article présente les résultats de huit ans de travail sur le concept d’éditorialisation, réalisés dans le cadre du séminaire international « Écritures numériques et éditorialisation » que j’ai coorganisé avec Nicolas Sauret depuis 2008. Je propose de définir l’éditorialisation comme l’ensemble des dynamiques qui produisent l’espace numérique. Ces dynamiques...

Herméneutique du digital : Les limites techniques de l’interprétation

H

La première partie de cet article fera la double hypothèse que l’herméneutique philosophique est une réflexion sur les limites de l’interprétation, et que ces limites fluctuent selon les techniques dont l’homme dispose. La deuxième étape consistera à démontrer que le digital est un ensemble technique qui tend à annuler les limites de l’interprétation. La conclusion...

La culture numérique institutionnelle

L

Spécialiste des technologies de l’écrit. Président de la Mission interministérielle pour l’accès public à l’internet., Alain Giffard est. Il a été Administrateur civil, directeur du groupement d’intérêt scientifique « Culture-médias & numérique », directeur informatique de la Bibliothèque de France, directeur adjoint de l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (Imec)...

Le texte sans auteur de Wikipédia : un acte social en mouvement

L

Cet article considère trois paramètres pour questionner la valeur du texte de Wikipédia dans son rapport à l’imprimé : les liens entre texte et auteur, le statut d’acte social de ce texte et enfin son incomplétude. En montrant que ces variables contribuent à revaloriser le texte dans l’espace numérique, on propose que le caractère ouvert du texte wikipédien engendre des tensions encore...

Wikipédia et l’auctorialité : critique de l’économie politique du signe encyclopédique

W

Comment appréhender l’économie politique du signe encyclopédique en régime digital ? Comment comprendre le fonctionnement d’une plateforme comme Wikipédia ? La question de l’auteur, telle qu’elle a pu être posée par Foucault ou par Barthes doit prendre en compte le dimension technique et opératoire de l’environnement digital contemporain.

Texte Intégral

Yves Stourdzé, pionnier du numérique Danièle Estivals : Robert Estivals, un précurseur des sciences de l’écrit (1927-2016).

Y

Yves Stourdzé (1948 – 1986) fut pionnier d’une philosophie du numérique. Homme de réflexion, de recherche et d’action il vécu intensément les évènements de son temps. Fortement impliqué dans le mouvement étudiant du 22 mars 1968, il fut ensuite enseignant et chercheur avant de diriger le Cesta (Centre d’étude des systèmes et des technologies avancées). Il contribua dans le domaine des...

« La donnée n’est pas la pensée » • Rencontre au Centre Pompidou • 14 décembre 2017

«

À l’occasion de la sortie de son deuxième numéro – Le gouvernement des données -, la revue Études Digitales organise, le 14 décembre 2017, de 14h30 à 20h00, au centre Pompidou, une rencontre interdisciplinaire sur le thème : « La donnée n’est pas la pensée ». Si la pensée se voit bien souvent promise aujourd’hui à la réduction à un flux de données ou au « dataisme », la revue Études...

ED n°2 : le gouvernement des données. lancement

E

Au croisement d’une double approche des données via l’informatique et via l’utilisation des données par le politique, la reconfiguration actuelle de la relation « savoir pouvoir » constitue le thème central de ce numéro. En effet, l’ordre classique qui menait, à partir de la raison et par l’intermédiaire de la connaissance, vers la maîtrise totale de la nature et des hommes, ne paraît aujourd’hui...

N°2 : le gouvernement des données

N

Le numéro 2 de la revue Études Digitales ouvre un champ de réflexion où, à partir de la montée contemporaine de l’hyperconnectivité des réseaux, les algorithmes concentrent le lien entre données et pouvoir. La compréhension de ce phénomène sera envisagée en deux mouvements distincts mais absolument complémentaires. Le premier mouvement, via l’informatique, rend compte d’une mutation majeure dans...

Les “données de la recherche”. Un objet de la recherche en sciences humaines et sociales

L

Les chercheurs de toutes disciplines sont soumis, dans le cadre d’un mouvement général vers la transparence, à l’injonction de l’ouverture des données et de leurs publications dans des canaux différents des canaux traditionnels. Il conviendrait de s’interroger sur ce que signifient ces données, notamment dans le champ des sciences humaines et sociales. Les sciences de l’information et de la...

Big Data et autodétermination informationnelle des individus

B

Les techniques numériques facilitent aujourd’hui l’expropriation par de grandes organisations privées et publiques, des données des individus. Ce phénomène participe à la violation des principes d’une autodétermination informationnelle reconnue par la loi. Il peut porter atteinte au fonctionnement démocratique. Seuls des projets de Big Data reposant sur le consentement pourraient satisfaire à une...

Le gouvernement des données ou le triomphe de l’univocité

L

L’article présente les origines cybernétiques des algorithmes informatisés qui traitent en temps réel toute donnée pour l’intégrer dans une boucle de rétroaction qui s’actualise en permanence. Norbert Wiener a explicité les fondements philosophiques de la cybernétique : la logique de Wittgenstein en particulier. Heidegger souligne cette univocité développée par Duns Scot. Ne faut-il pas alors...