AuteurÉtudes Digitales - web

N°6 : La religiosité technologique (2)

N

Nous avions confié à Pierre Musso la coordination du dossier du numéro 5 d’Études digitales consacré à la « religiosité technologique ». La thématique était riche et nous consacrons un second volume à cette même thématique. Pour commencer, Pierre Musso propose ici un article dont l’objet est d’établir une sorte de généalogie mythologique des réseaux. Il montre de quelle manière peuvent...

N°5 : La religiosité technologique (1)

N

Nous avons confié à Pierre Musso la coordination du dossier de ce numéro 5 d’Études digitales consacré à la « religiosité technologique ». La thématique est riche et elle sera poursuivie dans le numéro 6. Le choix de relier technologie et religiosité ne relève en rien d’un goût de l’oxymore. Pierre Musso a déjà largement développé le lien entre les deux termes dans son ouvrage La Religion...

AAC Études Digitales n°8 : De l’économie des plateformes au Capitalocène

A

Le dossier de la revue Études Digitales traitera de l’économie des plateformes et de son rapport au Capitalocène. De nombreuses contributions cherchent à définir la nature des plateformes, leurs fonctions, leurs relations avec le marché et le hors-marché, ou encore, les effets induits par leur déploiement sur le travail et l’organisation sociale (Acquier, Le capitalisme de plateforme...

N°4 : Immersion

N

En hommage à Paul Virilio “L’espace-temps de la représentation opto-électonique du monde, n’est plus celui des dimensions physiques de la géométrie, la profondeur n’est plus celle de l’horizon visuel, ni celle du point de fuite de la perspective, mais celle uniquement de la grandeur primitive de la vitesse, la grandeur de ce nouveau vide (vide du vide) qui remplace désormais toute étendue, toute...

[CLOS] AAC Études Digitales n°7 : Youtubeurs : invention d’une énonciation subjective ?

[

À travers Youtube[1] se diffusent des milliards d’heures de vidéos, se reconfigurent des médias, se repensent des marques, se re-forment un langage, des gestes et des rites, apparaissent de nouvelles relations entre les dits « youtubeurs », « youtubeuses » et leurs publics. « Vous êtes le média » : tel pourrait être, le plus souvent détourné de son sens politique, le message d’un dispositif...

N°3: Variations digitales et transformation du milieu.

N

Variation, varia, variété Aujourd’hui, l’expression latine ne varietur fait difficilement sens. Autrefois le « afin qu’il ne soit rien changé » était accepté comme marque d’authenticité. Cette expression garantissait et protégeait le souhait et la volonté même de l’auteur ou encore elle marquait le moment définitif du texte, celui à partir duquel, le travail d’écriture et...

Prolégomènes à un manifeste des études digitales

P

Les « études digitales » ne peuvent pas se contenter de rester aux marges de l’université traditionnelle. Comme nom pour la théorie stieglerienne de l’« organologie générale », elles sont un paradigme pour la réinvention des humanités – ainsi que celle de l’université. En tant que l’étude des rapports entre les techniques, les conventions culturelles qui gouvernent leur adoption, et les hommes...

Pour une définition de l’éditorialisation

P

Cet article présente les résultats de huit ans de travail sur le concept d’éditorialisation, réalisés dans le cadre du séminaire international « Écritures numériques et éditorialisation » que j’ai coorganisé avec Nicolas Sauret depuis 2008. Je propose de définir l’éditorialisation comme l’ensemble des dynamiques qui produisent l’espace numérique. Ces dynamiques...

Herméneutique du digital : Les limites techniques de l’interprétation

H

La première partie de cet article fera la double hypothèse que l’herméneutique philosophique est une réflexion sur les limites de l’interprétation, et que ces limites fluctuent selon les techniques dont l’homme dispose. La deuxième étape consistera à démontrer que le digital est un ensemble technique qui tend à annuler les limites de l’interprétation. La conclusion...

La culture numérique institutionnelle

L

Spécialiste des technologies de l’écrit. Président de la Mission interministérielle pour l’accès public à l’internet., Alain Giffard est. Il a été Administrateur civil, directeur du groupement d’intérêt scientifique « Culture-médias & numérique », directeur informatique de la Bibliothèque de France, directeur adjoint de l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (Imec)...

Le texte sans auteur de Wikipédia : un acte social en mouvement

L

Cet article considère trois paramètres pour questionner la valeur du texte de Wikipédia dans son rapport à l’imprimé : les liens entre texte et auteur, le statut d’acte social de ce texte et enfin son incomplétude. En montrant que ces variables contribuent à revaloriser le texte dans l’espace numérique, on propose que le caractère ouvert du texte wikipédien engendre des tensions encore...

Wikipédia et l’auctorialité : critique de l’économie politique du signe encyclopédique

W

Comment appréhender l’économie politique du signe encyclopédique en régime digital ? Comment comprendre le fonctionnement d’une plateforme comme Wikipédia ? La question de l’auteur, telle qu’elle a pu être posée par Foucault ou par Barthes doit prendre en compte le dimension technique et opératoire de l’environnement digital contemporain.

Yves Stourdzé, pionnier du numérique Danièle Estivals : Robert Estivals, un précurseur des sciences de l’écrit (1927-2016).

Y

Yves Stourdzé (1948 – 1986) fut pionnier d’une philosophie du numérique. Homme de réflexion, de recherche et d’action il vécu intensément les évènements de son temps. Fortement impliqué dans le mouvement étudiant du 22 mars 1968, il fut ensuite enseignant et chercheur avant de diriger le Cesta (Centre d’étude des systèmes et des technologies avancées). Il contribua dans le domaine des...

[CLOS] AAC Études Digitales n°5-6 : La religiosité technologique à l’ère de l’informatisation

[

Le dossier du numéro 5-6 (numéro double) de la revue « Études Digitales » traitera des imaginaires associés aux techniques, ce que Georges Balandier a bien nommé le « techno-imaginaire » afin de ne plus dissocier les dimensions instrumentales et culturelles des « systèmes techniques » (Bertrand Gille), ou leur fonctionnalité et leur fictionnalité des techniques depuis le moment cybernétique...

« La donnée n’est pas la pensée » • Rencontre au Centre Pompidou • 14 décembre 2017

«

À l’occasion de la sortie de son deuxième numéro – Le gouvernement des données -, la revue Études Digitales organise, le 14 décembre 2017, de 14h30 à 20h00, au centre Pompidou, une rencontre interdisciplinaire sur le thème : « La donnée n’est pas la pensée ». Si la pensée se voit bien souvent promise aujourd’hui à la réduction à un flux de données ou au « dataisme », la revue Études...

ED n°2 : le gouvernement des données. lancement

E

Au croisement d’une double approche des données via l’informatique et via l’utilisation des données par le politique, la reconfiguration actuelle de la relation « savoir pouvoir » constitue le thème central de ce numéro. En effet, l’ordre classique qui menait, à partir de la raison et par l’intermédiaire de la connaissance, vers la maîtrise totale de la nature et des hommes, ne paraît aujourd’hui...

Etudes Digitales n°2 : le gouvernement des données • introduction

E

Le numéro 2 de la revue Études Digitales ouvre un champ de réflexion où, à partir de la montée contemporaine de l’hyperconnectivité des réseaux, les algorithmes concentrent le lien entre données et pouvoir. La compréhension de ce phénomène sera envisagée en deux mouvements distincts mais absolument complémentaires. Le premier mouvement, via l’informatique, rend compte d’une mutation majeure dans...

Les “données de la recherche”. Un objet de la recherche en sciences humaines et sociales

L

Les chercheurs de toutes disciplines sont soumis, dans le cadre d’un mouvement général vers la transparence, à l’injonction de l’ouverture des données et de leurs publications dans des canaux différents des canaux traditionnels. Il conviendrait de s’interroger sur ce que signifient ces données, notamment dans le champ des sciences humaines et sociales. Les sciences de l’information et de la...

Big Data et autodétermination informationnelle des individus

B

Les techniques numériques facilitent aujourd’hui l’expropriation par de grandes organisations privées et publiques, des données des individus. Ce phénomène participe à la violation des principes d’une autodétermination informationnelle reconnue par la loi. Il peut porter atteinte au fonctionnement démocratique. Seuls des projets de Big Data reposant sur le consentement pourraient satisfaire à une...

Le gouvernement des données ou le triomphe de l’univocité

L

L’article présente les origines cybernétiques des algorithmes informatisés qui traitent en temps réel toute donnée pour l’intégrer dans une boucle de rétroaction qui s’actualise en permanence. Norbert Wiener a explicité les fondements philosophiques de la cybernétique : la logique de Wittgenstein en particulier. Heidegger souligne cette univocité développée par Duns Scot. Ne faut-il pas alors...

Big Data entre l’archive et le diagramme

B

Au sein des Big Data, nous distinguons deux tendances qui permettent de décrire les nouveaux « diagrammes » du pouvoir, les modes de gouvernementalité qui leur correspondent, ainsi que leurs relations complexes avec les savoirs. Cette analyse, convoquant le paradigme cybernétique, nous amène à formuler cette hypothèse : il en va désormais non pas simplement d’une nouvelle forme historique de la...

Le fantasme d’une nouvelle physique sociale

L

L’article interroge ces virtualités qui oscillent entre imaginaire et innovation technologique à travers les écrits d’Alex « Sandy » Pentland. Si les Big Data alimentent aujourd’hui les discours les plus enthousiastes comme les plus pessimistes sur les termes de notre développement sociotechnique, c’est qu’ils ouvrent un incroyable champ de prospective Mais ces virtualités sont incarnées dans des...

Les métriques d’audiences comme agents de transformation du journalisme en ligne ?

L

Les métriques de l’audience sont désormais présentes dans la majeure partie des rédactions de la presse en ligne. Elles ont fait irruption dans les salles de rédactions sous la forme de tableaux de bord de suivi en temps réel du comportement de l’audience sur le site. À l’interface de l’offre et de la demande sur le marché de l’actualité en ligne, les métriques participent à cadrer la production...

Exposition et transparence de la vie et du corps à l’ère du capitalisme digital. Une lecture sociologique du Cercle, Purity et Zero K

E

Cet article propose une analyse socio-économique des effets de technologies prônant et rendant possible la transparence de la vie et l’exposition du corps. En se référant à trois romans, l’article s’attarde, d’abord, sur les transformations qui se sont opérées dans l’organisation du travail et, ensuite, sur les manières dans lesquelles les corps désirent, produisent, et réagissent dans une...

La médecine computationnelle entre savoir et biopouvoir

L

La médecine délaisse progressivement le soin du corps pour s’attaquer à la virulence de la maladie au sein du socius. Par la combinatoire des données hétérogènes et le suivi en temps réel des patients, le Big Data nous invite à questionner l’émancipation des capacités prédictives de la médecine devenue politique du vivant. Le corps virtualisé de cette nouvelle médecine n’efface-t-il pas la norme...

Les données personnelles au coeur des rapports entre employeur et travailleur. L’enjeu de sécurité

L

La question du numérique et des données personnelles en particulier est au coeur de relations de pouvoir renouvelées entre employeur et travailleur. L’article met en évidence la difficile conciliation entre l’obligation de sécurité de l’employeur et la liberté du travailleur. Outre une mise en évidence de l’emprise du droit du travail sur le corps humain, l’article pose aussi la question du...

Anticiper le crime aux États-Unis. Des méthodes actuarielles à l’usage du Big Data

A

Ce texte a pour objectif de mettre en perspective l’histoire d’une volonté d’anticiper le crime aux États-Unis et d’éclairer l’évolution de la relation entre savoir-pouvoir et subjectivité, des méthodes actuarielles à l’usage des mégadonnées (Big Data) et des algorithmes dits prédictifs.   The purpose of this text is to put into perspective the history of a desire to anticipate crime in the...

De la gouvernementalité algorithmique au régime de vérité numérique. Discussion entre Antoinette Rouvroy et Bernard Stiegler

D

La séance du 7 octobre 2014 du séminaire Digital Studies a donné lieu à une communication d’Antoinette Rouvroy qui est intervenue sur les questions de la gouvernementalité algorithmique et du régime de vérité numérique. Son intervention a été suivie d’une discussion avec Bernard Stiegler. Le débat a tourné autour des nouvelles formes du pouvoir statistique qui s’exerce à travers la collecte de...

La vie n’est pas donnée

L

La gouvernementalité algorithmique met en oeuvre une nouvelle forme de normativité qui semble parfaitement adéquate aux mouvements de la vie. Pourtant elle ne fait qu’immuniser, en temps réel, une actualité calculable contre tout ce qui pourrait la mettre en crise. Elle nous plonge dans un univers continu, lisse, sans accident, indemne. Une normativité proprement humaine consiste à assumer...