Big Data entre l’archive et le diagramme

B

Au sein des Big Data, nous distinguons deux tendances qui permettent de décrire les nouveaux « diagrammes » du pouvoir, les modes de gouvernementalité qui leur correspondent, ainsi que leurs relations complexes avec les savoirs. Cette analyse, convoquant le paradigme cybernétique, nous amène à formuler cette hypothèse : il en va désormais non pas simplement d’une nouvelle forme historique de la relation entre les savoirs et le pouvoir mais de l’auto- actualisation indéfinie de ce dernier.

 

Within Big Data, we distinguish two trends that allow us to describe new “diagrams” of power, the modes of governmentality that correspond to them, and their complex relations with knowledge. This analysis, drawing upon the cybernetic paradigm, leads us to formulate this hypothesis : from now on, what is in question is not simply a new historical form of the relationship between knowledges and power, but the indefinite self-actualization of the latter.

Par Études Digitales - web