Nouveau numéro ETUDES DIGITALES

Didier ALEXANDRE (Université de Paris-Sorbonne, OBVIL) | Laurence ALLARD (Université de Lille) | Bruno BACHIMONT (Université de Compiègne) | Philippe BERAUD (IMT Atlantique) | Annie BLANDIN (IMT Atlantique) | Serge BOUCHARDON (Université de Compiègne) | Valérie CARAYOL (Bordeaux-Montaigne) | Ghislaine CHARTRON (Conservatoire national des arts et métiers Aquitaine) | Gilles BONNET (Université de Lyon 3)| Philippe CHANTEPIE (Inspecteur, Ministère de la Culture) | Brigitte CHAPELAIN (Université Paris Nord) | Claire CLIVAZ ( Institut de Bioinformatique, Lausanne) | ​David DOUYERE (Université François-Rabelais Tour) | Milad DOUEIHI (Paris 4 Sorbonne) | ​Tacettin ERTRUĞRUL (Université Üsküdar Istanbul) | Éric GUICHARD (Enssib) | Alai GIFFARD (administrateur civil, Fondateur de Gallica) | Olivier ERTZSCHEID (Université de Nantes) | Jean-Paul FOURMENTRAUX (Université Aix-Marseille) | Béatrice GALINON-MENELEC (Université du Havre) | Alexandre GEFEN (CNRS, Paris IV Sorbonne) | Hidetaka ISHIDA (Université Todaï, Tokyo) | Francis JAUREGUIBERRY (Université de Pau, CNRS) | Jean-Louis KEOUANTON (Université de Nantes) | Amar LAKEL (Université Bordeaux-Montaigne) | Anne LAULAN (Professeur émérite Université de Bordeaux, Revue Hermès) | Laurent LESCOP (ENSA Nantes) | Mathieu MESSAGER (Université de Nantes) Louise MERZEAU (Paris-Ouest-Nanterre) | Hélène MIALET (York University) | Gerald MOORE (Durham University) | Pierre MUSSO (IEA Nantes) | Françoise PAQUIEN-SEGUY (Sciences Po Lyon) | Denis PESCHANSKI (CNRS, Paris 1 Sorbonne) | Yannick PRIE (Université de Nantes) | Serge PROULX (UQAM Montréal) | Pascal ROBERT (Enssib) | Alberto ROMELE (Université de Porto) | Warren SACK (Université de Californie – Santa Cruz) | Bernard STIEGLER (Université de Londres/Goldsmith) | Norbert HILLAIRE (Université de Nice)

Derniers articles

Le gouvernement des données ou le triomphe de l’univocité

L

L’article présente les origines cybernétiques des algorithmes informatisés qui traitent en temps réel toute donnée pour l’intégrer dans une boucle de rétroaction qui s’actualise en permanence. Norbert Wiener a explicité les fondements philosophiques de la cybernétique : la logique de Wittgenstein en particulier. Heidegger souligne cette univocité développée par Duns Scot. Ne faut-il pas alors...

Big Data entre l’archive et le diagramme

B

Au sein des Big Data, nous distinguons deux tendances qui permettent de décrire les nouveaux « diagrammes » du pouvoir, les modes de gouvernementalité qui leur correspondent, ainsi que leurs relations complexes avec les savoirs. Cette analyse, convoquant le paradigme cybernétique, nous amène à formuler cette hypothèse : il en va désormais non pas simplement d’une nouvelle forme historique de la...

Le fantasme d’une nouvelle physique sociale

L

L’article interroge ces virtualités qui oscillent entre imaginaire et innovation technologique à travers les écrits d’Alex « Sandy » Pentland. Si les Big Data alimentent aujourd’hui les discours les plus enthousiastes comme les plus pessimistes sur les termes de notre développement sociotechnique, c’est qu’ils ouvrent un incroyable champ de prospective Mais ces virtualités sont incarnées dans des...

Les métriques d’audiences comme agents de transformation du journalisme en ligne ?

L

Les métriques de l’audience sont désormais présentes dans la majeure partie des rédactions de la presse en ligne. Elles ont fait irruption dans les salles de rédactions sous la forme de tableaux de bord de suivi en temps réel du comportement de l’audience sur le site. À l’interface de l’offre et de la demande sur le marché de l’actualité en ligne, les métriques participent à cadrer la production...

Exposition et transparence de la vie et du corps à l’ère du capitalisme digital. Une lecture sociologique du Cercle, Purity et Zero K

E

Cet article propose une analyse socio-économique des effets de technologies prônant et rendant possible la transparence de la vie et l’exposition du corps. En se référant à trois romans, l’article s’attarde, d’abord, sur les transformations qui se sont opérées dans l’organisation du travail et, ensuite, sur les manières dans lesquelles les corps désirent, produisent, et réagissent dans une...

La médecine computationnelle entre savoir et biopouvoir

L

La médecine délaisse progressivement le soin du corps pour s’attaquer à la virulence de la maladie au sein du socius. Par la combinatoire des données hétérogènes et le suivi en temps réel des patients, le Big Data nous invite à questionner l’émancipation des capacités prédictives de la médecine devenue politique du vivant. Le corps virtualisé de cette nouvelle médecine n’efface-t-il pas la norme...

Les données personnelles au coeur des rapports entre employeur et travailleur. L’enjeu de sécurité

L

La question du numérique et des données personnelles en particulier est au coeur de relations de pouvoir renouvelées entre employeur et travailleur. L’article met en évidence la difficile conciliation entre l’obligation de sécurité de l’employeur et la liberté du travailleur. Outre une mise en évidence de l’emprise du droit du travail sur le corps humain, l’article pose aussi la question du...

Anticiper le crime aux États-Unis. Des méthodes actuarielles à l’usage du Big Data

A

Ce texte a pour objectif de mettre en perspective l’histoire d’une volonté d’anticiper le crime aux États-Unis et d’éclairer l’évolution de la relation entre savoir-pouvoir et subjectivité, des méthodes actuarielles à l’usage des mégadonnées (Big Data) et des algorithmes dits prédictifs.   The purpose of this text is to put into perspective the history of a desire to anticipate crime in the...

De la gouvernementalité algorithmique au régime de vérité numérique. Discussion entre Antoinette Rouvroy et Bernard Stiegler

D

La séance du 7 octobre 2014 du séminaire Digital Studies a donné lieu à une communication d’Antoinette Rouvroy qui est intervenue sur les questions de la gouvernementalité algorithmique et du régime de vérité numérique. Son intervention a été suivie d’une discussion avec Bernard Stiegler. Le débat a tourné autour des nouvelles formes du pouvoir statistique qui s’exerce à travers la collecte de...

La vie n’est pas donnée

L

La gouvernementalité algorithmique met en oeuvre une nouvelle forme de normativité qui semble parfaitement adéquate aux mouvements de la vie. Pourtant elle ne fait qu’immuniser, en temps réel, une actualité calculable contre tout ce qui pourrait la mettre en crise. Elle nous plonge dans un univers continu, lisse, sans accident, indemne. Une normativité proprement humaine consiste à assumer...