« “Esprit californien, es-tu là ?” Les racines New Age de la société digitale »

«

Baptiste Rappin, maître de conférences HDR à l’université de Lorraine et chercheur au Ceréfige (EA 3942), il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment Au régal du Management. Le Banquet des simulacres et De l’exception permanente. Théologie de l’Organisation, volume II. Il est également rédacteur en chef de la Revue internationale de psychosociologie et de gestion des comportements organisationnels.

La société digitale représente-elle le triomphe du désenchantement du monde, c’est-à-dire l’accomplissement du projet moderne qui rompt avec le dogme et la superstition ? L’article prend le contre-pied de cette thèse et établit d’une part que technologie et religion ont toujours été intimement liées
au cours de l’histoire occidentale et chrétienne, et d’autre part que la société digitale prend ses racines dans la cybernétique et le Nouvel Âge qui tous deux promeuvent un culte de l’immatérialité.

Mots-clés : Société digitale, technologie, religion, cybernétique, immatérialité.

Par Études Digitales - web