Etudes Digitales

« Prolégomènes à des infrastructures intellectives pour l’édition numérique scientifique »

«

Jean-Max Noyer, professeur émérite des universités (Toulon) et consultant, est chercheur associé au laboratoire Paragraphe, université Paris 8, Vincennes, Saint-Denis. Il codirige les collections « Intellectual Technologies » et « Territoires Numériques ». Il est cofondateur des archives ouvertes SIC et a fondé la revue Solaris. Il travaille sur les transformations anthropo-techniques. Le...

« Être robot. Immersion cyborg avec Bill Vorn »

«

Jean-Paul Fourmentraux, docteur en sociologie et habilité à diriger des recherches doctorales, est professeur des universités en arts et humanités numériques à AixMarseille Université. Il est également membre du laboratoire d’études en sciences des arts (LESA, Aix-Marseille Université) et chercheur associé à l’École des hautes études en sciences sociales de Paris au Centre Norbert Elias (UMR-CNRS...

« L’intelligence collective, entre le pharmakon de la collaboration et l’émancipation promise par la coopération »

«

Philippe Béraud, docteur en économie, est économiste et titulaire de l’habilité à diriger des recherches. Il est responsable des programmes de spécialité en ingénierie d’affaires et en réseaux/finances à Télécom Bretagne. Ses travaux de recherche portent sur l’économie des industries de réseau et sur l’économie du développement. Il est également membre de l’ERUDIT et de l’ISMEA. L’article rend...

N°3: Variations digitales et transformation du milieu.

N

Variation, varia, variété Aujourd’hui, l’expression latine ne varietur fait difficilement sens. Autrefois le « afin qu’il ne soit rien changé » était accepté comme marque d’authenticité. Cette expression garantissait et protégeait le souhait et la volonté même de l’auteur ou encore elle marquait le moment définitif du texte, celui à partir duquel, le travail d’écriture et...

N°2 : le gouvernement des données

N

Le numéro 2 de la revue Études Digitales ouvre un champ de réflexion où, à partir de la montée contemporaine de l’hyperconnectivité des réseaux, les algorithmes concentrent le lien entre données et pouvoir. La compréhension de ce phénomène sera envisagée en deux mouvements distincts mais absolument complémentaires. Le premier mouvement, via l’informatique, rend compte d’une mutation majeure dans...

N°1 : Le texte à venir

N

“Cette revue ne sera pas une revue, c’est-à-dire une expression panoramique des activités culturelles, littéraires et politiques de notre temps. Il y a très peu de chose qui doivent nous intéresser dans cette revue, ou en d’autre termes nous ne devons pas donner l’impression que nous sommes curieux de tout. Ou encore, nous ne devons nous intéresser qu’au tout, là où le tout est en jeu, et...