Numéro 15 : Appel à contribution

N

Réagencements des savoirs et nouvelles écritures des sciences : l’événement CSI

Ce numéro entend interroger l’histoire et le rôle de l’apparition de « l’école » CSI qui représente à plus d’un égard une rupture dans l’ordre du savoir. « L’évènement CSI », par son enracinement original dans une école d’ingénieurs, les Mines de Paris en son centre de recherche dédié à la sociologie de l’innovation (CSI), contribua à modifier depuis 1967 la carte des connaissances et les relations entre les SHS (Sciences humaines et sociales) et les STI (Sciences et technique de l’ingénieur).


C’est sous un triple prisme que nous souhaitons aborder « l’événement CSI » dans ce numéro des Etudes Digitales.
a) L’évènement apparaît d’abord comme une bifurcation qui inscrit un nouveau milieu (technique, social, humain) au sein d’une étude des relations réciproques entre les organismes, de même qu’au sein d’une rencontre entre les instruments et les disciplines ;
b) L’événement apparaît également en tant que pratique de laboratoire originale qui relance l’organisation de la recherche et des institutions ;
c) Enfin sur le plan des méthodes, les concepts de traduction et d’agencement, de relations et d’associations participent à une démarche spécifique dans l’expérimentation sociale (fabrication des collectifs) dans l’étude des dispositifs sociotechniques et dans l’analyse des formes de médiation et d’attachement.


Cette entrée dans le monde des réseaux ne peut se faire sans une mobilisation de nouvelles écritures et un intérêt pour les traces. Une grammatisation repose sur le rapport entre le traitement algorithmique / le modèle linguistique-sémiotique / les textes. Comprendre les traductions et retracer les associations deviennent des actes élémentaires de la méthode quantitative qui repose désormais sur de nouvelles métrologies, témoignage de la montée des numératies.

Une forte demande apparait chez les sociologues et les ethnologues de disposer de nouvelles écritures permettant de rendre visibles les réseaux de relations et d’associations entre les actants. Pour cela, il a fallu écarter la dominance de l’impérium du signifiant linguistique, et d’étendre le champ sémiotique aux non-humains en ayant recours au modèle (linguistique, sémiotique) de Zelig Harris (1909-1992) dans un premier temps, puis à celui de Nalimov (1910-1997).

Les effets de « l’évènement CSI » sont perceptibles sur toute la chaine de la démarche scientifique, de la constitution des corpus de textes dans leur hétérogénéité à la variation des agencements collectifs d’énonciation (les acteurs-réseaux en co-détermination), en passant par la transformation du couplage structurel problème-méthode qui est dès lors compris comme incomplétude structurelle de la production scientifique. A la transmutation de connaissances répond la question de l’écriture des sciences, pour reformuler la manifestation de leurs devenirs et différenciations dans une rencontre des littératies et des numératies – cette rencontre étant aussi un des centres d’intérêt de la revue Etudes Digitales.

Ce dossier de la revue Etudes Digitales souhaiterait, à travers des travaux actuels de recherche, présenter certains éléments de la postérité ou du devenir de l’événement CSI dans plusieurs directions :

  • Sur le plan des systèmes de représentation, des métriques, des pratiques cartographiques, des technologies intellectives et des glissements des champs disciplinaires ;
  • Sur le plan épistémologique, où les mouvements interdisciplinaires ont fait éclater le clivage entre quantitatif et qualitatif ;
  • Sur le plan des ontologies, où ce mouvement a contribué à la sortie progressive des essences, de la logique binaire, des ontologies monovalentes pour faire la place à une sorte d’onto-topologie qui a pour ambition d’appréhender les agencements dont nous sommes l’expression ;
  • Sur le plan des nouvelles écritures, et des relations entre les littératies et les numératies ;
  • Sur le plan politique, où ce mouvement a contribué à la transformation des milieux et à de nouvelles écologies, après les trois écologies de Guattari – et où il reformule les questions d’une démocratie à l’époque des technosciences.

Jean-Max Noyer, Franck Cormerais

  • Envoi des propositions sous la forme d’un résumé de 5000 signes avant le 15 décembre 2022 à etudes.digitales.soumissions AT gmx.fr
  • L’avis du comité éditorial sera rendu le 5 janvier 2023
  • Envoi des textes complets au plus tard le 15 mars 2021 pour une évaluation en double aveugle.
  • Publication deuxième semestre 2023

Références indicatives sur la Galaxie CSI. (Bruno Latour, Michel Callon, Jean-Pierre Courtial, Antoine Hennion…)


Ouvrage, Gerard De Vries, Bruno Latour : une introduction, la Découverte 2018
http://www.bruno-latour.fr/
Bertrand Michelet ; L’analyse des associations, Thèse 1988, Paris 7
Ouvrage, Bruno Latour Steve Wolgar, La Vie de laboratoire– La production des faits scientifiques 1979, 1988 La Découverte [2004: pocket edition La Découverte)
Article, Jean-Pierre Courtial, Michel Callon, William A. Turner & Serge Bauin From translations to problematic networks: An introduction to co-word analysis
Thèse, Geneviève Teil, Candide, un outil de sociologie assistee par ordinateur pour l’analyse quali-quantitative de gros corpus de textes, Thèse, Sous la direction de M. Callon, 1991
Ouvrage, Bruno Latour, Les Microbes: guerre et paix, suivi de Irréductions Date: 1984 (2001) Extraits (numérique) sur le serveur Cairn.
Ouvrage, Bruno Latour, La Science en action 1987 [1995 : slightly revised pocket edition, with a new foreword by Folio-Essai, Gallimard; 2005: re-edited by Poche La Découverte]
Ouvrage, Bruno Latour, Nous n’avons jamais été modernes – essai d’anthropologie symétrique 1991 [1997: Paperback edition] Publisher: La Découverte
Article, Geneviéve Teil, Bruno Latour 
The Hume Machine: can associations networks do more than formal rules? https://hal.archives-
ouvertes.fr/hal-02005599

Article, Bruno Latour, Powers of the Facsimile: A Turing Test on Science and Literature
Ouvrage, Bruno Latour, Cogitamus. Six lettres sur les humanités scientifiques 2010 2014 La Découverte
Ouvrage, Bruno Latour, Changer de société –refaire de la sociologie 2006, La Découverte
Ouvrage, Madeleine Akrich, Michel Callon, Bruno Latour 2006 Sociologie de la traduction. Textes fondateurs, 2006: Presses de l’Ecole des Mines , Paris
Ouvrage, Bruno Latour, La fabrique du droit. Une ethnographie du Conseil d’Etat, 2002, [Paperback edition: October 2004] La Découverte
Ouvrage, Bruno Latour, Politiques de la nature. Comment faire entrer les sciences en démocratie
1999 La Découverte
Ouvrage, Bruno Latour Jubiler ou les difficultés de l’énonciation religieuse 2002 Les Empêcheurs 2013
Article, Michel Callon, John Law, Engineering and Sociology in a Military Aircraft Project: A Network Analysis of Technological Change Social Problems, Vol. 35, No. 3, Special Issue: The Sociology of Science and Technology (Jun., 1988), pp. 284-297
Ouvrage, Michel Callon, Bruno Latour, La science telle qu’elle se fait Anthologie de la sociologie des sciences de langue anglaise La Découverte, 1991
Ouvrage, Michel Callon, John Law La Découverte, 1997 L’irruption des non-humains dans les sciences humaines : quelques leçons tirées de la sociologie des sciences et des techniques Les limites de la rationalité. Tome 2 Ouvrage, Michel Callon, Pierre Lascoumes , Yannick Barthe (Auteur) Agir dans un monde incertain

Article, Bruno Latour, Carolina Marinda, À métaphysique, métaphysique et demie. L’Enquête sur les modes d’existence forme-t-elle un système? 2014, (« À métaphysique, métaphysique et demie. L’Enquête sur les modes d’existence forme-t-elle un système ? » in « La philosophie française a-t-elle l’esprit de système ? ».
In Les Temps Modernes, Janvier-Mars 682, pp. 72-85, 2015) Article, Bruno Latour, La théologie face à Gaia – colloque 6 et 7 février, Bernardins et Institut catholique 2020
Article, Bruno Latour, Brêve présentation de l’oeuvre de Donna Haraway- Nouvel Observateur 2019
Le tout est toujours plus petit que les parties. Une expérimentation numérique des monades de
Gabriel Tarde , 2013«Le tout est toujours plus petit que les parties. Une expérimentation numérique
des monades de Gabriel Tarde », Réseaux, Vol. 31, 177, pp. 199-233, 2013 (traduction de l’anglais par
par Barbara Binder) avec Pablo Jensen, Tommaso Venturini, Sébastian Grauwin and Dominique Boullier.
Ouvrage, Bruno Latour, Sur un livre d’Etienne Souriau : Les Différents modes d’existence 2006
In Fleur Courtois-L’Heureux et Aline Wiame Etienne Souriau. Une ontologie de l’instauration, Paris,
Vrin, pp. 17-53, 2015. (Version abrégée in « Plularité des manières d’être » in Agenda de la pensée
contemporaine, Printemps, n°7 pp.171-194, 2007.
Article, Factures/fractures. De la notion de réseau à celle d’attachement , 1998In André Micoud et
Michel Peroni, Ce qui nous relie, Editions de l’Aube, La Tour d’Aigues, pp. 189-208, 2000 [2002
réédition dans Annick Bureau & Nathalie Magnan (sous la direction de) Art, réseaux, médias, Ecole nationale, supérieure des Beaux Arts, Paris, pp.604-624] 2000
Article, Pour une cartographie des innovations. Le « graphe socio-technique’ 1991, In Dominique Vinck (sous la direction de) Gestion de la recherche, nouveaux problèmes, nouveaux outils. De Boeck, Bruxelles, pp.419-480, 1991
Article, Bruno Latour, L’Anthropocène et la destruction de l’image du Globe 2014, Traduction française par Franck Lemonde de la quatrième conférence Gifford « Facing Gaia-Six Lectures on the Political Theology of Gaia » prononcé en Février 2013, à Edimbourg pour un livre sous la direction de Emilie Hache: De l’univers clos au monde infini, éditions Dehors, Paris, pp.27-54
Ouvrage, Bruno Latour, Face à Gaïa Huit conférences sur le nouveau régime climatique, La découverte, 2015
Article, Biographie d’une enquête – à propos d’un livre sur les modes d’existence 2012« Biographie d’une enquête – à propos d’un livre sur les modes d’existence », (dossier coordonné par Bruno Karsenti); Archives de philosophie, Vol. 75 n° 4 pp. 549-566 (2012).
Ouvrage, Michel Callon, Jean-Pierre Courtial, Hervé Penan, La scientométrie Que sais-je ? 1993
Ouvage, Jean-Max Noyer (sld, )Les sciences de l’information, Bibliométrie, scientométrie, infométrie
Presses universitaires de Rennes, 1998 Solaris http://gabriel.gallezot.free.fr/Solaris/d02/index.html
1995
Jean Pierre Courtial, John Law, Policy and the mapping of scientific change: A co-word analysis of
research into environmental acidification, Scientometrics, 1988
Jean-Pierre Courtial and Rafael Bailón-Moreno The Structure of Scientific Knowledge and a Fractal
Model of Thought The Journal of Mind and Behavior Vol. 27, No. 2 (Spring 2006),
Jean Pierre Courtial , Rafael Bailón-Moreno, Encarnación Jurado-Alameda, Rosario Ruiz-Baños,
Evaristo Jiménez-Contreras  Scientometrics volume 71, pages 3–24 (2007) The pulsing structure of
science: Ortega y Gasset, Saint Matthew, fractality and transfractality.
Article, Jean-Pierre Courtial, Connaissance et conscience par couplage biocognitif Dans Bulletin de
psychologie 2009/2 (Numéro 500)
Article, Jean-Pierre Courtial, Traduction et résonance morphique, https://books.openedition.org/pressesmines/732?lang=fr
Ouvrage, Antoine Hennion, La Passion musicale, Une sociologie de la médiation, 2007 , Suites Sciences Humaines Éditions Métailié
Article, Antoine Hennion , Une sociologie des attachements D’une sociologie de la culture à une
Article, Antoine Hennion, Enquêter sur nos attachements. Comment hériter de William James ?
Doing survey on our attachments. How to inherit from William James, https://doi.org/10.4000/sociologies.4953 2013
Article, Antoine Hennion, Retour sur un parcours sociologique au sein du CSI
From a sociology of mediation to a pragmatism of attachments https://doi.org/10.4000/sociologies.4353

Essai sur la démocratie technique 2001
Article, Michel Callon, Fabian Muniesa, Les marchés économiques comme dispositifs collectifs de calcul Réseaux 2003/6 (n o 122)
Ouvrage, Michel Callon Fabien Musiena, la performativite des sciences économiques dans Trarité de Siences Economique, PUF 2013
Ouvrage, Michel Callon, L’emprise des marchés Comprendre leur fonctionnement pour pouvoir les changer La Découverte, 2017
Ouvrage, Débordements, Mélanges offerts à Michel Callon, Madeleine Akrich, Yannick Barthe, Fabian Muniesa et Philippe Mustar (dir.) Sciences sociales 2010
Article, Bruno Latour, Sur une nette inversion du schème de la fin des temps Revue de sciences religieuses pp.601-617, 107/4 Octobre Décembre, 2019 « Repenser la création à l’âge de l’Anthropocène.

Par Études Digitales - web